Règlement de la formation postgraduée

 

Afin de garantir la qualité dans les laboratoires d’analyses médi­ca­les et dans un esprit d’uniformisation pour l’ensemble de la Suisse, il est prévu de créer un cycle de formation postgraduée inter­disciplinaire d’une durée minimum de quatre ans pour les branches spécialisées que sont l’hématologie, la chimie clinique, l’immuno­logie clinique et la microbiologie.

 

Ce cycle est composé d’une formation postgraduée monodisciplinaire de 3 ans dans l’une des branches de spécialisation (matière prin­ci­pa­le) com­plétée par une formation d’un an (12 mois) ou de deux formations d’un semestre chacune (deux fois 6 mois) en diagnostic de base spéci­fique à une ou deux disciplines secondaires

 

Si une formation postgraduée uniquement monodisciplinaire est souhaitée, la quatrième année de formation peut être suivie dans la branche de spécialisation choisie et complétée par des travaux pratiques en clinique ou dans les secteurs de recherche corres­pondants. La durée de la formation postgraduée en génétique médicale est fixée à quatre ans et se concentre exclusivement sur la spécialisation de génétique médicale.

 

La mise en œuvre pratique ainsi que la supervision de la formation postgraduée, et l’attribution des titres sont confiées à la «FAMH - Association Suisse des Laboratoires médicaux de Suisse (Foederatio Analyticorum Medicinalium Helveticorum)».

 

Le présent «Règlement et programme de formation postgraduée» définit les différents titres, les exigences requises pour leur obtention, la formation postgraduée en détail, les modalités d’octroi et d’usage du titre ainsi que les dispositions transitoires.

 

Le but de la formation postgraduée n’est pas seulement d’obtenir une maîtrise professionnelle dans la réalisation de prestations d’ana­lyses et dans la gestion d’un laboratoire, mais aussi d’acquérir les bases nécessaires pour une bonne communication avec les médecins demandeurs. Dans le contexte d’une complexité croissante dans le do­maine des analyses, le spécialiste en analyses de laboratoire médi­cal joue un rôle de plus en plus important. Dans le domaine pré­analytique, il détermine les conditions préalables à la réalisation des prestations et prodigue ses conseils pour le choix de la méthode à utiliser en fonction de l’indication. Il doit en outre disposer des connaissances nécessaires à l’évaluation des résultats et à la considération de leurs limites. La collaboration entre le spé­cia­liste en analyses de laboratoire médical et le médecin traitant est la condition sine qua non pour garantir l’efficacité, l’adéquation et le caractère économique des pres­tations du laboratoire d’analyses médical, conformément aux pres­criptions légales en vigueur.

 

Le présent «Programme de formation postgraduée» a été approuvé par le Sénat de l’Académie Suisse des Sciences Médicales (ASSM) le 5.11.2012. Il entre en vigueur le 1er janvier 2013 et remplace le «Programme de formation postgraduée pour le titre de chef de labo­ratoires médicaux (respectivement de spécialiste FAMH en analyses de laboratoire médical)» du 1er mars 2001 ainsi que toutes les modi­fi­ca­tions apportées ultérieurement. 

 

Règlement actuel de la formation postgraduée (1.1.2013, modifications du 1.1.2018 et 1.6.2019)  et Annexes I et II

Ancien règlement de la formation postgraduée (1.3.2001)